©Lauren Toulin

 

d'après "Le Mariage forcé" de Molière

Mise en scène : Angelo Jossec

Avec : Julien Cussonneau ou Alice Lestienne, Emmanuel Gil et Manon Rivier

Spectacle créé en 2011

 

    

     L'idée  est  de  partager,  de  transmettre  l'univers  et  la  vitalité  du  théâtre  que faisait Molière. Il s’agit moins d’un spectacle que d’un prétexte pour discuter Molière, sa langue et le théâtre du 17ème siècle. 

 

     L’élève pourra expérimenter cette langue au travers de cette intervention puis d’un atelier de pratique théâtrale.Il s'agit donc d'une forme hybride où la pièce, l'histoire choisie, vaut tout autant que la découverte de  l'homme qu'était Molière, le théâtre de son époque, ses conditions de travail, une vue d'ensemble sur les thématiques chères à Molière et une explication des intrigues aux vue de l'époque à laquelle elles se font.Prenons pour exemple le mariage, qui est au centre de la plupart, pour ne pas dire toutes, des intrigues de Molière. 

 

      Comment se sentir concerné par ces histoires si nous ne savons pas qu'à l'époque le mariage ne se fait que par intérêt et qu'une loi stipule que celui-ci  est  considéré  comme  nul  si  le  père  n'y  consent  pas...  Il  ne  s'agit  que  d'un exemple, mais il montre l'enjeu de ce projet : une forme sans cesse interrompue par de brèves recontextualisations historiques et sociales. Ces recontextualisations sont moins là pour inscrire l’intervention dans une perspective historique que pour donner les clefs d’une langue vieille de plusieurs siècles.

 

      Nous avons choisi Le Mariage Forcé, pièce de 1664. Une pièce courte mais contenant toute  la  virtuosité  de  Molière,  tant  dans  l'écriture  que  dans  les  thèmes  abordés.  La brièveté de cette pièce laisse la place à de nombreux lazzi ("aux à côté"), c'est à dire aux arrêts de jeu, aux parenthèses sur Molière, sa vie, son œuvre, son époque.

 

Teaser

Photos

Photos ©Lauren Toulin